Conseils

Brome, Oxygène Actif ou Chlore : Que choisir pour son spa?

Le spa est un petit bassin de baignade à l’allure thérapeutique. Il offre de nombreux avantages à ses utilisateurs. Pour garantir le confort et le bien-être de ces derniers, il est primordial de traiter régulièrement cette baignoire. Le bromel’oxygène actif et le chlore sont trois solutions possibles qui assurent cette fonction. Dans cet article, nous vous aidons à choisir le meilleur de ces trois produits.

Traitement du spa avec le brome

Le brome est l’un des nombreux désinfectants utilisés pour le traitement des spas.

Les avantages et inconvénients

Le brome est un halogène qui se présente sous forme de minigalets et réputé pour la destruction des bactéries. C’est une substance inodore avec une triple action de désinfection. Il dispose d’un pH supérieur à 7,4 qui facilite son efficacité au contact de l’eau à une température élevée. Le brome est non irritant et insensible aux rayons ultraviolets. Il est aussi un produit conservable sur la durée. Cependant, il coûte un peu cher. De plus, c’est un produit très corrosif et il requiert l’installation d’un brominateur.

L’utilisation du brome

Le traitement au brome est très simple à faire. L’utilisation du brome débute par son dosage qui nécessite une attention particulière.

  • 2 à 4 mg/L pour un pH de 7,5.
  • 3 à 5 mg/L pour un pH de 8,2.

Il est conseillé de régler le pH entre 7,2 et 7,5. Ensuite, insérez les pastilles de brome dans la cartouche de filtration. L’eau se charge de dissoudre le brome dans le spa.

L’oxygène actif pour le spa

Encore appelé eau oxygénée, l’oxygène est un produit naturel et écologique. Il sert au traitement des spas gonflables de petits bassins. Il possède les propriétés suivantes :

  • il est inodore et adoucissant
  • il est non irritant et pas allergique
  • il garantit un confort optimal
  • il neutralise les champignons
  • et il est efficace contre la prolifération des algues.

L’oxygène actif promet une qualité d’eau pure. Il se dissout facilement et entièrement sans laisser de résidus. Par contre, son utilisation nécessite un activateur d’oxygène. De même, il a une durée de vie limitée et coûte un peu cher. Il est aussi sensible aux rayons ultraviolets.

Son mode d’emploi

Le traitement des spas à l’oxygène actif s’effectue comme suit :

  • réglez le pH entre 7,0 et 7,6
  • ajoutez 10 g de granulés d’oxygène actif par m³
  • activez le système de filtration pendant 10 minutes
  • vérifiez si le taux d’oxygène actif a atteint 8 mg/L
  • ajoutez ensuite l’activateur d’oxygène actif à raison de 20 ml par m³.

À défaut des granulés, vous pouvez utiliser les pastilles. Une pastille est recommandée pour 2 m — d’eau. Elle s’insère dans un diffuseur et non dans le spa.

Traiter votre spa avec le chlore

Le chlore est une solution largement répandue pour le traitement de l’eau des piscines. En effet, il présente de nombreux avantages.

  • C’est un désinfectant puissant.
  • Il élimine les algues.
  • Il assainit et stérilise l’eau.
  • Il est accessible à moindre coût.
  • Il est disponible en kit et en pastille.

Cependant, le chlore présente également de nombreux inconvénients.

  • L’irritation des yeux, de la peau et des muqueuses.
  • Il ne convient pas aux eaux chauffées ou au pH élevé.
  • Il provoque des allergies.
  • Il dégage une odeur insupportable.

Le chlore présente donc autant d’avantages que d’inconvénients. Par conséquent, il est le moins recommandé pour le traitement des spas en général. S’agissant des spas gonflables, l’utilisation du chlore est absolument déconseillée.

En somme, le brome, l’oxygène actif et le chlore sont trois solutions efficaces pour le traitement des spas. Cependant, après analyse de leurs divers avantages et inconvénients, les deux premiers s’avèrent plus bénéfiques que le chlore. En effet, bien qu’il soit moins coûteux et très populaire, il présente des risques élevés pour les baigneurs. Le brome et l’oxygène actif restent alors les plus recommandés.

A propos de l'auteur

Team Sens Spa

Laisser un commentaire